Annuaire IPHC

DRS | DRS / Grand public » Record de participation pour la 8e visite du CERN

Record de participation pour la 8e visite du CERN

Dernière mise à jour : vendredi 6 décembre 2019, par Nicolas Busser

40 étudiants de M1 Physique, des M2 PSA et PRIDI, ainsi que des doctorants de l’IPHC sont venus visiter les expériences auxquelles prend part l’IPHC

Record de participation pour cette 8e visite du CERN organisée par les membres (*) des équipes ALICE et CMS de l’IPHC. Les 1er et 2 décembre 2019, 40 étudiants provenant du M1 Physique, des M2 PSA et PRIDI ainsi que des doctorants de l’IPHC sont venus visiter les expériences auxquelles l’IPHC participe. Depuis 2012, l’année de la découverte du boson de Higgs par les expériences ATLAS et CMS, 240 étudiants ont ainsi pu visiter le plus grand complexe scientifique mondial situé à quelques km de Genève.

Après un trajet en bus financé par la Faculté de Physique et Ingénierie, les étudiants ont pu se restaurer avant de passer la nuit à l’hôtel du CERN. La journée du lundi était consacrée aux visites des expériences ALICE et CMS. Profitant de l’arrêt du LHC qui suit la deuxième période de prise de données [2015-2018], nous avons pu descendre jusqu’à100 mètres sous terre pour être au plus près de ces détecteurs aux dimensions hors norme qui sont actuellement en cours de maintenance et de mise à niveau. Ces opérations, auxquelles l’IPHC participent, préparent la prochaine prise de donnée [2021-2023], au cours de laquelle l’énergie des collisions proton-proton devrait augmenter (14 contre 13 TeV) et où la statistique accumulée depuis le démarrage devrait doubler. Le futur détecteur de vertex d’ALICE, le plus proche du faisceau, est en cours d’installation. Il est constitué de capteurs silicium pixellisés (technologie CMOS) co-développés et assemblés en partie à l’IPHC.

Au cours de ce séjour, les étudiants ont pu créer des liens entre promotions et discuter avec les différents intervenants du programme scientifique du LHC, des résultats de physique obtenus et des perspectives, incluant les défis technologiques qui accompagnent ces projets instrumentaux.

(*) J.Andrea, J-M. Brom, E. Chabert, B. Hippolyte, A. Maire

JPEG - 152.1 ko
Les 40 étudiants de M1 Physique, des M2 PSA et PRIDI devant le hall de l’expérience ALICE ("A Large Hadron Collider Experiment") auprès du Large Hadron Collider