Cyclotron pour l'enseignement et la recherche

Annuaire IPHC

Institut Pluridisciplinaire Hubert CURIEN (IPHC)

L’IPHC, unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l’Université de Strasbourg (UMR7178), est un exemple de réussite de la pluridisciplinarité où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes pluridisciplinaires de très haut niveau avec pour socle l’instrumentation scientifique.  » en savoir plus

Brève scientifique | One Health. Ambitions, défis et difficultés d’une approche incontournable pour la santé

Le concept One Health : reconsidérer notre vision de la santé humaine, l'appréhender dans la complexité de ses interactions avec la santé animale et végétale » lire la suite

En 2017 François Criscuolo a lancé le projet Chouette Chevêche

Des mesures spécifiques sur l’ADN qui permettront bientôt d'en savoir plus sur l’état de santé de la population de chevêches et d'optimiser les actions de préservation en Alsace. » lire la suite

Brève scientifique | La collaboration OPERA présente ses derniers résultats sur les oscillations de neutrinos

Genève, le 22 mai 2018. L’expérience OPERA, située au Laboratoire du Gran Sasso de l’Institut national italien de (...) » lire la suite

Vers de nouveaux nombres magiques exotiques ?

Nous pensons avoir observé la première preuve expérimentale de l'effet des symétries géométriques au niveau subatomique » lire la suite

Brève scientifique | Un mécanisme original de reconnaissance des infections chez la mouche drosophile

Des chercheurs strasbourgeois ont mis en évidence chez la drosophile un mécanisme de détection de la virulence de l'activité microbiennes » lire la suite

Le LSMBO fait avancer la recherche contre la maladie de Lyme

Laurence Sabatier, au sein de l’équipe LSMBO, a mis au point une méthode de détection par spectrométrie de masse ciblée de la bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme, dans des échantillons de peau » lire la suite

La vidéo résumant une publication de Patrice Laquerriere

Publiés en juillet dernier dans la revue GUT, les travaux de l’ancienne équipe d’Elisabeth Georges-Labouesse de l’IGBMC (...) » lire la suite

Controle de parcours en ligne

En novembre 2011, en collaboration avec le laboratoire de l’IPN Lyon et le groupe PICSEL de l’IPHC, nous avons obtenu (...) » lire la suite

Une nouvelle ère commence avec SuperKEKB et l'expérience BELLE-II

Une nouvelle ère commence avec SuperKEKB et l’expérience BELLE-II

Le 26 avril, des faisceaux d’électrons et positons sont entrés en collision pour la première fois dans le grand collisionneur de particules SuperKEKB, situé au KEK au Japon, près de Tokyo. L’expérience BELLE-II a alors enregistré les premières traces de particules issues de ces collisions. Bien que loin d’atteindre les énergies du LHC, SuperKEKb sera dans quelques mois l’accélérateur ayant la plus grande luminosité au monde, ce qui permettra d’étudier finement les propriétés de certaines particules comme les quarks b et c, et pourrait révéler des signes de nouvelle physique. L’IPHC, aux côtés du LAL, est impliqué dans cette expérience et se réjouit de cette réussite.

« On n’allume pas tous les jours un collisionneur pour la première fois ! »

PNG - 23.6 ko
Le tout premier évènement d’annihilation d’une paire e+ e- en hadrons observé dans Belle II