Annuaire IPHC

DRS | Recherche au DRS » Physique théorique » Physique Théorique des Hautes Energies

Physique Théorique des Hautes Energies

Dernière mise à jour : mardi 14 janvier 2014, par Nicolas Busser

Le champ d’activité du groupe a trait à la physique théorique des hautes énergies, de ses aspects formels (théorie quantique des champs, aspects formels de la supersymétrie, supergravité) à ses aspects phénoménologiques, en relation avec les expérimentateurs (étude phénoménologique de la supersymétrie) et le développement d’outils pour la physique des collisionneurs. La plupart des membres permanents ont des compétences internationalement reconnues.

Projets principaux

  • Supersymétrie et physique au-delà du modèle standard
    Nos activités de recherche sont centrées sur les modèles supersymétriques et couvrent à la fois des aspects phénoménologiques et formels de la supersymétrie.
  • Théorie quantique des champs
    L’activité en théorie quantique des champs est principalement axée sur l’étude des effets non-perturbatifs, les équations du groupe de renormalisation (RGE) et la transition quantique-classique.