Annuaire IPHC

DEPE | DEPE / grand public » Franc succès pour le 1er atelier inter-régional de biologging appliqué aux (...)

Franc succès pour le 1er atelier inter-régional de biologging appliqué aux oiseaux migrateurs et plongeurs

Dernière mise à jour : lundi 13 mars 2017, par Nicolas Busser

PDF - 174.6 ko
programme du workshop

Le 7 mars 2017 a eu lieu avec un franc succès le premier atelier interrégional sur le biologging appliqué à l’ornithologie, organisé par l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien et le Schweizerische Vogelwarte Sempach.

photo de groupe des participants

JPEG - 412.2 ko

Liste des participants :

  • Valentin Amrhein, Petite Camargue Alsacienne Research Station, Basel Univ.
  • André Ancel, IPHC
  • Erich Bächler, Vogelwarte
  • Nicolas Chatelain, IPHC
  • Julien Courtecuisse, IPHC
  • Manfred Enstipp, IPHC
  • Jean-Yves Georges, IPHC
  • Yves Handrich, IPHC
  • Steffen Hans, Vogelwarte
  • Robin Laesser, IPHC
  • Céline Le Bohec, IPHC
  • Felix Liechti, Vogelwarte
  • Lilla Lovász, Petite Camargue Alsacienne Research Station, Basel Univ.
  • Christoph Meier, Vogelwarte
  • Bertrand Scaar

 
Cet atelier était axé sur les dernières découvertes scientifiques issues des innovations technologiques de suivi de la faune sauvage, ciblant les oiseaux migrateurs et plongeurs, étudiés par chacun des instituts.

L’atelier avait pour ambition de rapprocher les équipes françaises et suisses pour offrir des opportunités de collaborations scientifiques et technologiques porteuses de nouvelles approches d’étude du vivant en milieu naturel. L’atelier a recueilli des contributions de chercheurs et d’ingénieurs, courtes et en nombre limité pour faciliter les échanges entre les participants.

L’atelier s’est tenu à la Maison Eclusière, aux portes de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne à St Louis, dans la Région des Trois Frontières.

JPEG - 208.6 ko
Fermée depuis 1961, la maison éclusière a été rénovée en 2010 selon les critères de développement durable.
JPEG - 92.1 ko
Première réserve naturelle protégée d’Alsace, la Petite Camargue Alsacienne protège aujourd’hui 904 ha.

La Petite Camargue Alsacienne

Marais relique témoin de la jungle rhénane, devenu en 1982 la première réserve naturelle protégée d’Alsace, la PCA abrite aujourd’hui 904 ha de mosaïques de milieux humides et de prairies sèches...

Marais relique témoin de la jungle rhénane, devenu en 1982 la première réserve naturelle protégée d’Alsace, la PCA abrite aujourd’hui 904 ha de mosaïques de milieux humides et de prairies sèches qui favorisent une richesse spécifique exceptionnelle. Ce site remarquable est géré par l’association éponyme et abrite le CINE (animation et éducation à l’environnement), une pisciculture et une station de recherche (Université de Bâle). Une équipe de professionnels assure la gestion quotidienne. Douze observatoires réalisés par les bénévoles des « Bras cassés » et des sentiers sont accessibles au public pour contempler la faune : 40 espèces de libellules, 35 espèces d’orthoptères, 237 espèces de vertébrés dont 174 oiseaux dont 76 nicheuses, 30 mammifères, 16 amphibiens, 12 poissons, 5 reptiles ; et la flore : 17 carex, 15 orchidées, 4 espèces protégées au plan national, 35 espèces protégées au plan régional.