Annuaire IPHC

DEPE | Stratégie scientifique » Ecophysiologie et changements environnementaux » Jean-Patrice ROBIN

Jean-Patrice ROBIN

Stockage et utilisation des réserves énergétiques corporelles.

Ces réserves servent de "tampon énergétique" face à la variabilité de la disponibilité ou de l’accessibilité des ressources alimentaires (Blem, 1976 ; Young, 1976). Elles permettent de s’adapter et de survivre à des périodes de jeûne partiel ou total, ainsi que de faire face à un déséquilibre transitoire négatif entre ingestion et dépense d’énergie. Dans ce contexte je développe actuellement deux projets de recherche qui correspondent à deux sujets de thèse.

PROJET 1

Conséquences des modifications du rythme d’activité journalier sur la balance énergétique, le comportement alimentaire et la reproduction d’anatidés.

Ce projet de recherche visera à déterminer comment la combinaison d’ajustements comportementaux et physiologiques permet aux anatidés de répondre aux contraintes, notamment énergétiques, imposées par les changements environnementaux. Ceci est capital pour la gestion rigoureuse des populations et des habitats naturels, dans un souci de conservation de la biodiversité.

L’accès aux ressources alimentaires et l’utilisation de l’espace qui en résulte conditionnent la survie et le succès reproducteur des espèces.

Ce projet a pour but :
- de comprendre comment des modifications imposées et contrôlées de l’activité (repos, sommeil, déplacements) influent sur la balance énergétique et sur le comportement alimentaire chez des espèces d’anatidés,
- de déterminer dans quelle mesure ces modifications peuvent affecter les capacités de régulation des réserves corporelles et le succès reproducteur (taille et date de ponte, soins parentaux). Le travail sera réalisé sur 3 espèces : le canard colvert, la sarcelle d’hiver et le canard morillon constituant ainsi un panel d’espèces représentatives des Anatidés (canards de surface [colverts et sarcelles] versus canards plongeurs [morillons] ainsi qu’une gamme de masses corporelles (et donc de réserves énergétiques) couvrant l’ensemble des différentes espèces (colverts parmi les espèces de masse corporelle les plus élevées à sarcelles parmi les espèces de masses corporelles les plus faibles). Ce choix en terme de réserves énergétiques repose sur le fait que des espèces avec un volant énergétique faible seraient à priori plus sensibles à une modification de leur environnement.

[collaboration avec un bureau d’étude (M. Boos –Naturaconst@- qui cofinance le travail avec la région Alsace) et O. Petit de l’équipe d’éthologie du laboratoire].

PROJET 2

Maturation morpho-fonctionnelle musculaire et osseuse au cours de la croissance chez le poussin de manchot royal.

Ce travail se place dans un cadre plus vaste au sein du programme de recherche dirigé par R. Groscolas (DEPE). Il vise à comprendre la stratégie adoptée par le poussin de manchot royal pour faire face aux contraintes environnementales qui lui sont imposées depuis son éclosion jusqu’à à l’acquisition de son indépendance.

Ce poussin est un modèle de choix original pour l’étude des mécanismes associés à la croissance osseuse, au développement du système musculaire locomoteur et à l’acquisition de l’indépendance.
Dans le cadre de ce projet nous chercherons à déterminer quelles sont les relations entre croissance osseuse et musculaire et

  1. état nutritionnel (phases d’engraissement ou de jeûne),
  2. activité locomotrice (selon l’intensité des déplacements –i.e avant et après l’émancipation thermique qui survient chez le poussin âgé d’un mois),
  3. préparation à la vie marine.

soutenu financièrement par l’Institut Paul Emile Victor, codirection avec V de Buffrénil (UMR "Mécanismes adaptatifs" 7179 Université Paris VI-VII) et JM Martrette (équipe Physiologie Comportementale, DEPE).

Programme IPEV

- 119 ECONERGIE : Adaptations énergétiques aux contraintes nutritionnelles et environnementales chez le manchot royal

Etudiants

Cédric ZIMMER (2006-2010). Impact d’un dérangement sur la balance énergétique, le comportement et la reproduction d’Anatidés : généralisation du compromis entre le risque de jeûne et le risque de prédation

Aude ERBRECH (2007-2011). Maturation morpho-fonctionnelle de l’appareil locomoteur chez le poussin de Manchot Royal

Publications récentes
Prix de thèse
Autres publications