Annuaire IPHC

DEPE | Supports techniques du DEPE » Génétique écologique

Génétique écologique

Les études de terrain souffrent parfois d’un manque de données concernant l’identification d’un individu, son appartenance à une population, ou à une espèce. Les techniques actuelles de Biologie Moléculaire permettent rapidement de compléter les observations de terrain par des données de sexage, d’identification individuelle, de parenté et de taxonomie.
A partir de prélèvements peu ou pas invasifs pour l’animal (plumes, poils, goutte de sang, excréments), il est possible d’analyser l’ADN génomique et de caractériser génétiquement un individu. De nombreux marqueurs moléculaires permettent différentes analyses en fonction du degré de polymorphisme (variabilité génétique) qu’ils révèlent :
 des marqueurs très polymorphes (microsatellites, RAPDs, …) seront utilisés pour l’étude à l’échelle d’un individu (sexage, identité, parenté) ;
 des marqueurs moins polymorphes (RAPDs, RFLP, …) caractériseront des groupes d’individus, ou des populations ;
 et enfin, des marqueurs plus stables (ADN mit., …) différencieront les espèces et les sous-espèces.
Notre équipe met au point et adapte les différents protocoles à l’étude de nombreux modèles animaux (mammifères et oiseaux), et les applique aussi bien à des études en milieu naturel qu’en captivité. Une meilleure compréhension des mécanismes d’évolution génétique des populations permet de proposer des conseils en gestion génétique de ces populations.