Annuaire IPHC

A la Une à l’IPHC | Archives de la Une IPHC » Cinquantenaire du campus Cronenbourg » Visites grand public

Visites grand public

Dernière mise à jour : vendredi 23 avril 2010, par Nicolas Busser

Le samedi 24 avril, l’IPHC ouvre ses portes au public et propose des visites guidées d’une heure environ pour faire découvrir au grand public ses laboratoires et le travail des chercheurs.

Les animations présentées sont les suivantes :

La radioactivité, si on en parlait
A la recherche de la source radioactive perdue
Alerte ! Contamination radioactive...
Expo LHC, l’infiniment petit vu en grand

La radioactivité, si on en parlait

"Radioactivité" est un mot presque tabou, pourtant, la radioactivité est tout d’abord naturelle. Vous la rencontrez constamment sans le savoir : en escaladant une montagne, en descendant à la cave, en prenant l’avion... Vous êtes vous-même radioactifs ! Mais qu’est-ce que la radioactivité ?

<< retour au programme

A la recherche de la source radioactive perdue

Votre mission, si vous l’acceptez, est de retrouver la source radioactive égarée. Vos atouts : un détecteur de rayonnement et une combinaison. Vos points faibles : les bavardages pendant les explications. Que le meilleur gagne !

(aucune source radioactive ne sera utilisée)

<< retour au programme

Alerte ! Contamination radioactive...

Venez rechercher des traces de contamination radioactive ! À la manière des "Agents du NCIS", vous essayerez d’identifier un mystérieux produit grâce à des techniques utilisées en radiochimie. Vous assisterez Abby, Ziva, McGee et Dinozzo dans leur enquête vers les infimes particules radioactives contenues dans des sables contaminés.

(aucune source radioactive ne sera utilisée)

<< retour au programme

Expo LHC, l’infiniment petit vu en grand

Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et ses détecteurs représentent le plus grand instrument scientifique jamais construit. Installé à Genève, il atteint des proportions démesurées : un anneau de 27 km de circonférence, à 100 mètres sous terre et un froid maintenu à - 271,3 °C, des détecteurs aussi grands que des cathédrales et plus lourds que 22 Airbus A380 !

<< retour au programme