Annuaire IPHC

DSA | Chimie Analytique des Molécules BioActives (CAMBA) » Axes de recherche » Evaluation des risques alimentaires » Traitement ionisant des aliments

Contact : Eric Marchioni

Dernière mise à jour : vendredi 15 septembre 2006, par Nicolas Busser

Les études menées sur l’utilisation des 2-alkylcyclobutanones (2-ACB) comme marqueurs du traitement ionisant ont indiqué que ces molécules ne peuvent être apportées à l’organisme humain que par la consommation d’aliments ionisés. Il est tout à fait nécessaire, dans le cadre du développement industriel de cette technique de conservation et par mesure de précaution, de se préoccuper de l’innocuité de ces molécules.

Objectif de l’étude

Evaluer la toxicité des 2-ACB.

Techniques utilisées

- Production d’étalons.

- Mise au point de la méthode d’analyse des étalons.

- Etude toxicologique.

Résultats validés à ce jour

Lorsqu’ils sont ingérés à très forte dose sous forme de molécules de synthèse ultra pures, les 2-ACB ont des propriétés cytotoxiques et génotoxiques et sont promoteurs de formation de tumeurs cancéreuses du côlon.

Ces résultats ne peuvent en aucun cas être utilisés dans l’état actuel des connaissances pour conclure que les aliments ionisés contenant des 2-ACB sont toxiques.

Applications industrielles

Mettre au point des méthodes d’ionisation qui minimisent la production des 2-ACB.

Vérifier que la teneur en 2-ACB est inférieure au seuil de toxicité défini.

Aspects innovants

Cette méthode est applicable à d’autres produits de radiolyse spécifiques de l’ionisation.

Perspectives

Mettre au point des méthodes d’analyse rapides et d’évaluation du métabolisme digestif des 2-ACB.


Contact : Eric Marchioni