Annuaire IPHC

DRS | Thèses & stages au DRS » Comité de suivi de thèses du DRS et du DRHIM » Soutenances à mi-parcours

Soutenances à mi-parcours

Dernière mise à jour : mercredi 31 octobre 2018, par Greg Henning , Nicolas Busser

Pour l’inscription en 3e (et éventuellement 4e) année, l’école doctorale demande aux étudiant(e)s un entretien avec un comité de suivi de thèse (Voir sur le site de l’ED.)

Le CSDDD représente le laboratoire lors de cet entretien.

- L’objectif de la soutenance est de vérifier le bon avancement de la thèse et les premiers résultats, d’identifier les points critiques, et d’estimer si les perspectives sont cohérentes par rapport au temps restant. La soutenance à mi-parcours fait l’objet d’un rapport rédigé par le membre du CSDDD, qui devra être signé par le(s) directeur(s) de thèse et le/la responsable du laboratoire d’accueil.

- Au cours de la deuxième année de thèse, l’etudiant présente ces travaux dans une soutenance à mi-parcours : après une introduction de son sujet et un aperçu de l’état de l’art, le doctorant présente ses résultats (environ 2/3 à ¾ du temps de la présentation), puis les travaux envisagés pour la suite de la thèse. Il mentionne également les cours de l’ED réalisés et sa liste de publications. La durée de l’exposé est de 30 minutes auquel il faut ajouter un temps non déterminé pour les questions. Après la soutenance, et les questions du jury, le membre du CSDDD discute d’abord avec les membres extérieurs (sans le directeur de thèse) puis avec l’étudiant seul et finalement avec l’étudiant et le directeur de thèse.

- Les années suivantes, le/la doctorant(e) se réuni avec le comité de suivi pour discuter de ses avancées, les éventuels problèmes qui sont survenus, les perspectives, ... Dans la mesure du possible, le jury sera le même que lors de la soutenance à mi-parcours.