Annuaire IPHC

DRS | Recherche au DRS » Energie, environnement et santé » Données Nucléaires pour les Réacteurs » Offres de stage / thèse

Offres de stage / thèse

Dernière mise à jour : mercredi 1er juin 2016, par Gregoire Henning

Les offres de stage 2016 ont été pourvues. Recontactez nous en 2017 !
The intership position for 2016 has been filled. Come back in 2017 !

Offres de stage et thèse

Le groupe Données Nucléaires pour les Réacteurs propose des sujets de stage et de thèse qui abordent tous les volets d’un travail expérimental en physique nucléaire : instrumentation, analyse de données, simulations, interprétation théorique, ... En collaboration avec d’autres expérimentateurs ainsi que des théoriciens de nombreux instituts.

- Stage : Etude des réactions 232Th(n,xn) par la méthode de la spectroscopie gamme prompte.
- Thèse : Etude des réactions (n,xn) pour les noyaux fertile/fissile du cycle de combustible innovant au thorium.

The Données Nucléaires pour les Réacteurs Group offers thesis and internship subjects which addresse all aspects of experimental work in nuclear physic : instrumentation, data analysis, simulations, theoretical interpretation, ... in collaboration with other experimentalists and theoreticians from several institutes.

- Internship : Study of 232Th(n, xn) reactions by the gamma prompt spectroscopy method.
- Thesis : Study of (n,xn) reaction for fertile/fissile nuclei of innovative thorium fuel cycle.

Sujet de Thèse

Les activités du GroupeDonnées Nucléaires pour les Réacteurs s’inscrivent dans le cadre des mesures de données nucléaires appliquées aux réacteurs du futur. L’étude et l’optimisation précises des potentialités de ces nouveaux systèmes et cycles de combustible, nécessitent d’élever le niveau de qualité des bases de données nucléaires évaluées, utilisées pour les simulations. Cette amélioration requiert de travailler conjointement sur les aspects expérimentaux et théoriques des processus nucléaires mis en jeu dans un réacteur. Un des enjeux est la réduction significative des incertitudes associées aux nouvelles données expérimentales. Dans ce contexte, notre équipe a focalisé ses efforts sur l’amélioration des connaissances du processus (n,xn). Pour cela, nous utilisons la méthode de la spectroscopie gamma prompte qui nous permet de mesurer les sections efficaces de réactions (n,xn γ). En combinant les résultas de ces mesures avec les prédictions de modèles théoriques pour combler les informations manquantes, nous déduisons les sections efficaces de réactions (n,xn). Nos programmes de mesures concernent plus particulièrement les réactions mettant en jeu des actinides. Les expériences se déroulent auprès du faisceau de neutrons « blanc » de GELINA où nous avons développé le dispositif GRAPhEME, constitué d’un ensemble de détecteurs HPGe planaires et d’une chambre à fission. Une attention particulière a été portée pour minimiser toutes les sources d’incertitudes liées à nos instruments de mesures et à l’environnement. Lors des premières campagnes, des échantillons de 235U, natU ont été placés sous faisceau. Nos prochains défis visent la mesure sur des cibles très radioactives telles que 233U et 239Pu.
En réponse à ces défis, nous proposons un sujet de thèse qui aborde tous les volets d’un travail expérimental en physique nucléaire. En effet, l’étudiant devra se consacrer à l’analyse des données recueillies sur 232Th. Il participera activement au développement de GRAPhEME auquel un détecteur HPGe segmenté en 36 pixels a été ajouté en vue des prochaines campagnes de mesures 233U qui auront lieu courant 2016. De plus, la nature même de notre méthode nous ayant amenés à nous rapprocher fortement de nos collègues théoriciens, l’étudiant devra s’impliquer dans les discussions et la compréhension de la modélisation du processus de réaction (n,xn) et de la désexcitation du noyau formé.

PDF - 199.9 ko
Sujet de thèse / Thesis subject
Etude des réactions (n,xn) pour les noyaux fertile/fissile du cycle de combustible innovant au thorium.
Study of (n,xn) reaction for fertile/fissile nuclei of innovative thorium fuel cycle.

Thesis subject

The activities of the Données Nucléaires pour les Réacteurs Group is in the context of nuclear data measurements applied to future nuclear reactors. The precise study and optimization of the potential of these new systems and fuel cycles require raising the quality level of the evaluated nuclear datafiles used for the simulations. This improvement requires joint work on experimental and theoretical aspects of nuclear processes involved in a reactor. One issue is the significant reduction of uncertainties associated with new experimental data. In this context, our team has focused its efforts on improving knowledge of the (n,xn) process. For this, we use the prompt gamma-ray spectroscopy method that allows us to measure the (n, xn γ) reaction cross sections. By combining these measured cross sections with theoretical model predictions to fill in missing information, we derive the (n,xn) reaction cross sections. Our measurement programs is particularly dedicated to (n,xn) reactions on actinides. The experiments are conducted with the neutron beam "white" of GELINA where we have developed the GRAPhEME device consisting of a set of planar HPGe detectors and a fission chamber. Particular attention was paid to minimize all sources of uncertainties coming from instruments and environment. In the first series of measurements, samples of 235U, natU were placed under the beam. Our next challenges are focused on very radioactive targets such as 233U and 239Pu.

To meet these challenges, we offer a thesis which addresses all aspects of experimental work in nuclear physics. Indeed, the student will concentrate on the analysis of data collected on 232Th. He will actively participate in the development of GRAPhEME to which a 36 pixels segmented HPGe detector was added for the next measurement campaign on 233U in 2016. Moreover, the nature of our method has led us to built a strong collaboration with theoretician colleagues, students should thus be involved in discussions.

PDF - 199.9 ko
Sujet de thèse / Thesis subject
Etude des réactions (n,xn) pour les noyaux fertile/fissile du cycle de combustible innovant au thorium.
Study of (n,xn) reaction for fertile/fissile nuclei of innovative thorium fuel cycle.

Sujet de stage

Les activités du Groupe Données Nucléaires pour les Réacteurs s’inscrivent dans le cadre des mesures de données nucléaires appliquées aux réacteurs du futur. L’étude et l’optimisation précises des potentialités de ces nouveaux systèmes et cycles de combustible, nécessitent d’élever le niveau de qualité des bases de données nucléaires évaluées, utilisées pour les simulations. Cette amélioration requiert de travailler conjointement sur les aspects expérimentaux et théoriques des processus nucléaires mis en jeu dans un réacteur. Un des enjeux est la réduction significative des incertitudes associées aux nouvelles données expérimentales. Dans ce contexte, notre équipe a focalisé ses efforts sur l’amélioration des connaissances du processus (n,xn). Pour cela, nous utilisons la méthode de la spectroscopie gamma prompte qui nous permet de mesurer les sections efficaces de réactions (n,xn γ). En combinant le résultat de ces mesures avec les prédictions de modèles théoriques pour combler les informations manquantes, nous déduisons les sections efficaces de réactions (n,xn). Nos programmes de mesures concernent plus particulièrement les réactions mettant en jeu des actinides. Les expériences se déroulent auprès du faisceau de neutrons « blanc » de GELINA où nous avons développé le dispositif GRAPhEME, constitué d’un ensemble de détecteurs HPGe planaires et d’une chambre à fission. Une attention particulière a été portée pour minimiser toutes les sources d’incertitudes liées à nos instruments de mesures et à l’environnement. Lors des premières campagnes, des échantillons de 235U, 232Th, natU ont été placés sous faisceau. Nos prochains défis visent la mesure sur des cibles très radioactives telles que 233U et 239Pu et ont demandé le développement d’un système de détection adapté (détecteur HPGe segmenté en 36 pixels) qui est en cours de mise au point en vue de la prochaine campagne de mesures sur 233U qui aura lieu courant 2016.

Le sujet de stage proposé concerne l’analyse des données recueillies sur une cible de thorium. Dans un premier temps, le stagiaire devra se familiariser avec le contexte général des mesures de données nucléaires appliquées aux recherches sur les réacteurs du futur (cycle du thorium, évaluation et mesures des données nucléaires, réactions (n,xn), méthode de la spectroscopie gamma prompte…). Ensuite il devra prendre en main les outils d’analyse existants dans l’équipe et il réalisera l’analyse préliminaire des données. Dans un second temps, un travail de comparaison avec les prédictions du code de réaction nucléaire TALYS pourra être envisagé en fonction de l’avancée du travail sur le temps imparti au stage.
Ce stage débouche sur la possibilité de poursuivre ce travail en thèse. (cf. sujet de thèse)

PDF - 202 ko
Sujet de stage / Internship subject
Etude des réactions 232Th(n,xn) par la méthode de la spectroscopie gamme prompte.
Study of 232Th(n, xn) reactions by the gamma prompt spectroscopy method.

Internship subject

The activities of the Données Nucléaires pour les Réacteurs Group is in the context nuclear data measurements applied to future nuclear reactors. The precise study and optimization of the potential of these new systems and fuel cycles require raising the quality level of the evaluated nuclear data files used for the simulations. This improvement requires joint work on experimental and theoretical aspects of nuclear processes involved in a reactor. One issue is the significant reduction of uncertainties associated with new experimental data. In this context, our team has focused its efforts on improving knowledge of the (n,xn) process. For this, we use the prompt gamma-ray spectroscopy method that allows us to measure the (n, xn γ) reaction cross sections. By combining these measured cross sections with theoretical model predictions to fill in missing information, we derive the (n,xn) reaction cross sections. Our measurement program is particularly dedicated to (n,xn) reactions on actinides. The experiments are conducted with the neutron beam "white" of GELINA where we have developed the GRAPhEME device consisting of a set of planar HPGe detectors and a fission chamber. Particular attention was paid to minimize all sources of uncertainties coming from instruments and environment. In the first series of measurements, samples of 235U, 232Th, natU were placed under the beam. Our next challenges are focused on very radioactive targets such as 233U and 239Pu and requested the use of an adapted detection system (HPGe detector segmented into 36 pixels). This new device is being developed for the next campaign measurements on 233U to be held in 2016.

The proposed internship concerns the analysis of data collected with a thorium target. Initially, the trainee has to be familiar with the general context of nuclear data measurements applied to research on future reactors (thorium cycle assessment and measurements and evaluation of nuclear data, (n, xn) reactions, gamma prompt spectroscopy method ...). Then he will take over the existing analysis tools in the team and he will perform the preliminary data analysis. Secondly, comparison with the predictions of nuclear reaction code named TALYS may be considered depending on the progress of work in the time allotted for the internship.
This internship leads to the opportunity to continue this work in thesis. (See thesis)

PDF - 202 ko
Sujet de stage / Internship subject
Etude des réactions 232Th(n,xn) par la méthode de la spectroscopie gamme prompte.
Study of 232Th(n, xn) reactions by the gamma prompt spectroscopy method.