Annuaire IPHC

L’IPHC | Emplois / Stages » Offre d’emploi CDD Assistant-Ingénieur en Biologie

Offre d’emploi CDD Assistant-Ingénieur en Biologie

Dernière mise à jour : jeudi 3 mars 2016, par Catherine Berger

L’IPHC recrute en contrat à durée déterminée de 3 mois un assistant-ingénieur pour travailler sur l’étude suivante : « Impact de la pollution lumineuse sur les patterns d’activité, l’hibernation et le succès reproducteur du Hamster d’Europe (Cricetus cricetus) afin d’estimer la pertinence des habitats urbanisés comme une alternative de développement pour l’espèce. »

Contexte

Le Grand Hamster d’Alsace ou Hamster commun (Cricetus cricetus) est une espèce emblématique d’Alsace, seule zone de présence en France. Les deux grandes causes de la disparition du Grand Hamster sont les changements majeurs des pratiques agricoles (changement de qualité des cultures et fragmentation des cultures) et l’urbanisation (artificialisation des sols et fragmentation de l’habitat par les infrastructures). Cette urbanisation se fait souvent au détriment de l’habitat du hamster. Dans le cadre du programme européen Life + Alister, un des axes de recherches prévoit d’implanter de hamsters dans des zones propices à proximité des zones d’habitat ou d’activité urbaines pour permettre de conserver l’espèce, tout en limitant les contraintes pour les acteurs du développement urbain (élus, aménageurs). En effet, ce projet a pour but de concilier les processus inévitables d’urbanisation et la conservation du hamster à travers une réflexion territoriale globale de remise en valeur des continuités (ou corridors) écologiques.

Étude : Dans ce cadre, nous souhaitons évaluer la pertinence de l’utilisation de zones urbanisées telles que zones d’activité ou les zones d’habitation pour la conservation du hamster et souhaitons faire la preuve qu’un environnement péri-­‐urbain présente effectivement une alternative de développement avantageuse pour l’espèce, avant d’y lâcher éventuellement des hamsters. Cependant, des données récentes sur l’impact de la pollution lumineuse (cf. rapport sur l’éclairage et la biodiversité, juillet 2015) sur les espèces animales suggèrent que ces nuisances pourraient constituer un frein au développement des individus. En effet, des effets négatifs de la pollution lumineuse sur le succès reproducteur a été récemment mis en évidence chez le microcèbe (Le Tallec et al., 2015). Ces résultats récents nous demandent de reconsidérer les critères de sélection des sites de lâcher, car ce n’est pas parce qu’un site comprend de nombreux espaces verts que la surface totale sera effectivement exploitée par les hamsters si ces derniers évitent les zones trop éclairés et si la pollution a des conséquences sur la physiologie des individus relâchés.
Dans ce contexte, nous allons réaliser une expérience afin de déterminer précisément l’impact d’une lumière artificielle nocturne sur la fitness de l’espèce.

Profil souhaité

Le ou la candidat(e) devra être titulaire d’un master 2 en Biologie et devra posséder les compétences suivantes :
. Intérêt pour la Biologie de la Conservation
. Pas d’appréhension vis à vis de la manipulation de Rongeurs (y compris prélèvements sanguins, anesthésie, chirurgie)
. Bonne pratique des techniques de laboratoire
. L’étudiant(e) devra également présenter les qualités requises à l’étude du comportement animal (patience, rigueur, temps passé à l’extérieur)
. Un temps non négligeable sera dévolu à l’analyse vidéo
. Un sens aigu des réalités pratiques (bricolage, utilisation du matériel vidéo, …) serait un plus.

Lieu de la mission  :
Département d’Écologie, Physiologie et Éthologie de l’Institut
Pluridisciplinaire Hubert Curien, UMR 7178 CNRS -­‐ Université de Strasbourg,
23 rue Becquerel,
67000 Strasbourg

Salaire : 1786,45 € brut

Poste à pourvoir dès que possible.

Contacts

Odile Petit (Responsable de l’équipe Ethologie Evolutive)

Lettre de motivation, CV détaillé à envoyer à Odile Petit.