Annuaire IPHC

DSA | Chimie Analytique des Molécules BioActives (CAMBA) » Axes de recherche » Evaluation des risques alimentaires » Les oxyphytostérols

Contact : Eric Marchioni

Dernière mise à jour : vendredi 15 septembre 2006, par Nicolas Busser

Les oxyphytostérols se forment naturellement dans les aliments contenant des phytostérols par oxydation de ceux-ci et leur production peut être accélérée lors de la cuisson. Le type de traitement technologique et les conditions de stockage que subit un aliment au cours de sa fabrication jouent également un rôle dans la formation des oxyphytostérols. Or, ces produits de dégradation oxydative sont soupçonnés d’avoir des effets néfastes sur la santé humaine, à l’image de certains oxycholestérols. Le développement de la consommation d’aliments enrichis en phytostérols incite à se préoccuper du métabolisme in vivo des oxyphytostérols et de leurs effets physiologiques éventuels. Un tel travail ne peut se faire cependant qu’à condition de disposer de quantités importantes d’oxyphytostérols étalons.

Objectif de l’étude

Déterminer les effets des procédés de production et de conservation sur la teneur en oxyphytostérols d’un aliment.

Cette étude est réalisée en 3 étapes :

- Production d’étalons chromatographiques.

- Mise au point de méthodes d’analyse pour caractériser et doser les oxyphytostérols.

- Tests biologiques (toxicologiques).

Techniques utilisées

- Chromatographie en phase gazeuse couplée au spectromètre de masse.

Résultats validés à ce jour

7 étalons actuellement extraits.

Applications industrielles

Contrôler les procédés de fabrication et restreindre les conditions de formation des oxyphytostérols si ceux-ci sont néfastes.

Aspects innovants

Nouvelle méthode d’analyse.

Nouveaux étalons chromatographiques.

Tests toxicologiques.

Perspectives

- Obtenir de nouveaux étalons pour doser d’autres oxydes de phytostérols.

- Etude similaire (synthèse, analyse, tests toxicologiques) sur les esters d’ oxyphytostérols également prévue.

Les esters de phytostérols sont de plus en plus utilisés dans l’industrie en raison d’une liposolubilité plus grande et d’une absorption intestinale plus faible que celles observées pour les phytostérols non estérifiés.


Contact : Eric Marchioni