Annuaire IPHC

DRS | Recherche au DRS » Hadrons et noyaux » CAN » Projets et systèmes de détections » AGATA » La collaboration AGATA

La collaboration AGATA

Dernière mise à jour : mercredi 2 juin 2010, par Nicolas Busser

Europe :

Pour la phase de construction du premier tiers d’AGATA, la collaboration implique 10 pays (Allemagne, Bulgarie, Finlande, France, Italie, Pologne, Roumanie, Royaumes Unis, Suède et Turquie) et une quarantaine de laboratoires, instituts et universités.

La collaboration AGATA est composée de trois grandes entités :

  • le comité de direction ou AGATA Steering Committee (ASC) : il est responsable de la coordination et de la politique scientifique du projet,
  • le conseil de la collaboration ou AGATA Collaboration Council (ACC) dans lequel chaque laboratoire, institut ou université est représenté : il conseille l’ASC sur tout sujet scientifique,
  • le bureau de direction ou AGATA Management Board (AMB) : sous la conduite du responsable de projet (AGATA Project Manager) l’AMB met en œuvre le projet selon les lignes directrices de l’ASC. Chaque membre de l’AMB est responsable d’un groupe de travail lui-même subdivisé en Teams ; il existe actuellement 6 groupes de travail et 20 Teams.

France :

La collaboration AGATA France réunit les personnels de sept laboratoires français, 5 de l’IN2P3 (CSNSM, IPHC, IPN Lyon, IPN Orsay et LPSC), le GANIL et l’IRFU (CEA-DSM). Ils sont fortement impliqués dans le projet AGATA. Sur les 20 Teams existants, 8 sont gérés par des français.

Les responsables scientifique (G. Duchêne, IPHC) et technique (N. Karkour, CSNSM) nationaux coordonnent les activités des laboratoires français avec les représentants de ces laboratoires (A.Korichi - CSNSM, N.Redon - IPNL, F.Leblanc - IPNO, G.Simpson - LPSC, W.Korten - IRFU, G. de France - GANIL et G.Duchêne - IPHC).

IPHC :

AGATA est un des projets des chercheurs du groupe CAN (Couches et Amas dans le Noyau). Trois physiciens sont fortement impliqués dans le projet :

  • G. Duchêne : Responsable scientifique AGATA pour la France, Membre du Management Board d’AGATA (AMB), Responsable du Groupe de Travail "Design and Infrastructure",
  • D. Curien : Responsable du Team "R&D on Gamma Detectors"
  • Ch. Finck : Membre du Team "Data Analysis"

Dans la phase de démonstration, l’IPHC a développé différents objets :

  • l’électronique frontale d’AGATA (Digitiser),
  • un logiciel de simulation des formes d’impulsion (MGS),
  • un logiciel de regroupement des points d’interaction (DAF) pour la reconstruction du parcours des rayonnements gamma ou tracking gamma

Les deux premiers items ont été développés au sein du service technique "Groupe Physique Nucléaire" dirigé par P. Médina avec :

  • P. Médina : Responsable du Team "Digitisation"
  • L. Arnold, R. Baumann, L. Charles, M. Chambit, M. Filliger, C. Kieber, C. Parisel, M. Richer, C. Santos, C. Weber et F. Didierjean, récemment affecté au groupe AGATA pour développer le logiciel de tracking gamma.

Dans la phase de construction du premier tiers d’AGATA, l’activité de l’IPHC se concentre sur le développement d’un centre de validation et de scanning des capsules AGATA. Le groupe technique du projet, renforcé par l’affectation récente de M.H Sigward et M. Filliger, développe en collaboration avec GSI (collaboration IN2P3-CEA-GSI n° 02-42) un nouveau concept de table de scan rapide de détecteurs Ge.

Les fonctions des membres de l’équipe technique sont les suivantes :

  • F. Didierjean : Membre du Team "Gamma-ray tracking"
    Tracking gamma ; Simulation d’expériences
  • M.H. Sigward : Instrumentation ; validation et scanning des détecteurs AGATA
  • M. Filliger : Programmation et instrumentation de la table de scanning d’AGATA ; Retraitement des détecteurs Ge.

Publications