Annuaire IPHC

DSA | Chimie Analytique des Molécules BioActives (CAMBA) » Axes de recherche » Contrôle et qualité des aliments » Elaboration de méthodes de détection du traitement ionisant des (...)

Contact : Eric Marchioni

Dernière mise à jour : vendredi 15 septembre 2006, par Nicolas Busser

Les méthodes de détection des aliments ionisés, permettent d’analyser la plupart des aliments susceptibles d’être traités par rayonnement ionisant. Mais, pour certains aliments, ces méthodes ne sont pas applicables. Des grosses difficultés sont également rencontrées lorsqu’il s’agit de détecter des aliments ionisés à faibles doses ou de mettre en évidence la présence d’un faible pourcentage d’aliments ionisés dans un aliment composé. En 1999, une directive de la CEE oblige les industriels à mentionner sur l’emballage le traitement ionisant de aliments. Pour le respect de la réglementation concernant l’étiquetage et pour la liberté de choix du consommateur, il est nécessaire d’améliorer la sensibilité des méthodes existantes.

Objectif de l’étude

Améliorer la sensibilité des méthodes de détection du traitement ionisant afin de permettre la détection d’ingrédients ionisés inclus dans un aliment non ionisé. Gagner en sensibilité, rapidité et sélectivité.

Techniques utilisées

Méthodes de détection des aliments ionisés par RPE (Spectrométrie de Résonance Paramagnétique électronique)

Par les 10 méthodes officielles normalisées par le Comité Européen de Normalisation (CEN) de détection des aliments ionisés.

Résultats validés à ce jour

Travail en cours.

Applications industrielles

 

 

Aspects innovants

La durée de l’analyse a été ramenée à 4-5 heures au lieu de 2 jours nécessaires par le protocole officiel validé par le CEN, mais surtout a permis de réaliser une extraction beaucoup plus sélective de ces composés chimiques.

Perspectives

 

 


Contact : Eric Marchioni