DRHIM | A la Une au DRHIM » Démarrage de PRECy, nouvelle infrastructure de recherche en radiobiologie et (...)

Démarrage de PRECy, nouvelle infrastructure de recherche en radiobiologie et en physique

Dernière mise à jour : mardi 4 février 2020, par Nicolas Busser

JPEG - 546.2 ko

La nouvelle infrastructure de recherche PRECy, mise en service en janvier 2020, complète la plateforme CYRCé pour en faire un lieu de synergie dans le domaine de la santé unique en France et en Europe, à l’interface Physique-Chimie-Biologie-Médecine.

Cette plateforme permettra d’étudier et comprendre l’efficacité biologique des irradiations par protons. La connaissance de ces effets biologiques permettra, entre autres, d’adapter les doses délivrées en clinique, en fonction des tissus irradiés et de la localisation de la tumeur, lors des traitements par protonthérapie de certains cancers.

L’objectif de ce projet, financé à hauteur de 1 M€ par le CNRS, l’Eurométropole de Strasbourg et la Région Grand-Est, était le développement d’une Plateforme de Radiobiologie Expérimentale auprès du cyclotron CYRCé (PRECy).

La première partie du budget, obtenu dans le cadre de ce CPER, a été consacrée au développement d’une nouvelle aire de recherche de 208m2 attenante à la casemate de l’accélérateur et d’un ensemble de laboratoires de biologie de 84m2 comprenant une salle de biologie moléculaire et une salle de culture cellulaire destinées à l’élaboration des échantillons biologiques nécessaires aux programmes de recherche associés à cette infrastructure et à la plateforme CYRCé dans son ensemble.

La seconde partie du budget a été dédiée au développement de nouveaux équipements. L’expertise et l’engagement des équipes techniques du laboratoire ont permis la définition, la conception et la construction d’une ligne de transport du faisceau de protons à 25 MeV vers la nouvelle aire de recherche, sa distribution dans cette dernière grâce à l’installation d’un aimant d’aiguillage et d’une première ligne faisceau pour les expériences de radiobiologie in vitro et in vitro. L’ensemble de l’aire expérimentale et des nouveaux équipements de transport du faisceau ont été dimensionnés pour permettre le déploiement de 4 lignes d’irradiation complémentaires dont une proposée par l’équipe CMS de l’IPHC, financée dans le cadre de cette collaboration, vient d’être réceptionnée. Cette seconde ligne est destinée aux tests de détecteurs à micro-pistes de silicium aux conditions extrêmes pour le futur LHC à très haute luminosité.

La mise en service avec succès des lignes « CMS » en décembre 2019, et « PRECy » dédiée à la radiobiologie en janvier 2020, permet dès à présent le démarrage des différents programmes scientifiques prévus sur ces équipements. Cette nouvelle infrastructure complète la plateforme CYRCé, labellisée IN2P3 et IBISA, constituée du cyclotron, de l’animalerie et du plateau d’imagerie préclinique, pour développer de nouvelles synergies dans le domaine de la santé.

Contact scientifique : Marc ROUSSEAU - 03.88.10.64.45 -

JPEG - 307.9 ko
Lignes de faisceau de PRECy. Radiobiologie à gauche, test de détecteurs pour CMS à droite
JPEG - 338.8 ko
Poste de sécurité microbiologique (PSM) pour la manipulation des cultures cellulaires