Annuaire IPHC

DSA | Chimie Analytique des Molécules BioActives (CAMBA) » Axes de recherche » Contrôle et qualité des aliments » Conception de nouveaux dosimètres pour le contrôle d’aliments et de (...)

Contact : Eric Marchioni

Dernière mise à jour : vendredi 15 septembre 2006, par Nicolas Busser

La mesure de la dose absorbée par un aliment lors d’un traitement ionisant est réalisée grâce à des dosimètres externes placés préalablement sur l’aliment. Ces dosimètres doivent présenter certaines caractéristiques techniques et dosimétriques qui les rendent réellement performants et faciles d’utilisation.

Objectif de l’étude

Concevoir un dosimètre fiable et facile d’utilisation, quelles que soient les conditions extérieures (température, pression, humidité.)

Techniques utilisées

Dosimètre à l’alanine dépouillé par spectrométrie de Résonance Paramagnétique Électronique (RPE).

Résultats validés à ce jour

Produit commercialisé

Applications industrielles

- Etre en mesure de respecter les doses optimales autorisées par la législation.

- Contrôler les doses absorbées par un aliment.

- La dosimétie RPE/Alanine est un outil prometteur pour le contrôle de la qualité des traitements radiothérapeutiques par faisceaux d’électrons, rayonnement X et photons.

Aspects innovants

- L’alanine n’est pas toxique et est considérée, en raison de sa structure chimique, équivalente à l’eau du point de vue dosimétrique.

- Le dosimètre à l’alanine se présente sous la forme d’un petit comprimé solide facilement reproductible en masse. Les avantages de cet outil sont :

Reproductibilité de sa mesure, dépouillement non destructif, faible fading, large gamme de mesure de dose (0,5 à 100 kGy). La réponse de ce dosimètre est, de plus, indépendante du débit de dose du rayonnement qu’il a absorbé ainsi que de son énergie.

Perspectives

Autre support en cours d’étude.


Contact : Eric Marchioni