Annuaire IPHC

DRS | Recherche au DRS » Energie, environnement et santé » Ramses » Mesure de la radioactivité » Comptage α, β global

Comptage α, β global

Dernière mise à jour : mardi 12 juillet 2011, par Olivier COURSON

Principe

La méthode permet le mesurage des indices de radioactivité alpha en équivalent 239Pu et bêta en équivalent 90Sr dans des eaux potables et des eaux brutes peu chargées en sel (teneur inférieure à 2 g.L-1).

Préparation de l’échantillon

Une quantité connue d’échantillon d’eau est déposée sur une coupelle en inox à l’aide d’un évaporateur automatique. Ce dernier permet d’obtenir une couche mince, uniforme sur toute la surface. L’épaisseur du dépôt doit être inférieure à 2 mg.cm-2.

JPEG - 89.3 ko
Evaporateur automatique EVA 5000
JPEG - 57.9 ko
Dépôt sur coupelle

Système de mesure

L’appareil utilisé est un multi-détecteur de type IN20. La chambre de comptage comprend deux compteurs proportionnels à circulation de gaz (argon-méthane) ayant des fenêtres d’entrée en mylar aluminisé et deux compteurs de garde en anticoïncidence. L’acquisition se fait en mode alpha-béta simultané à 1675 V.
Les coupelles sont posées sur un plateau-tiroir et introduites dans la chambre de mesure.
Le comptage peut être lancé.

JPEG - 183.8 ko
IN20 : Ensemble Multidétecteur-Multiéchantillons pour comptage α et β bas bruit

En savoir plus

Résultats

Les résultats sont exprimés en Bq.L-1 en équivalent 239Pu pour l’activité alpha et équivalent 90Sr pour l’activité bêta. La limite de détection en alpha est de 0,05 Bq.L-1 et celle en béta de 0,5 Bq.L-1.