Annuaire IPHC

DSA | A la Une au DSA » Brève scientifique | Un mécanisme original de reconnaissance des infections (...)

Brève scientifique | Un mécanisme original de reconnaissance des infections chez la mouche drosophile

Dernière mise à jour : mercredi 28 février 2018, par Nicolas Busser

PDF - 261.3 ko
communiqué de presse

En février 2018, le CNRS et l’Université de Strasbourg consacrent une brève scientifique aux travaux des chercheurs strasbourgeois du laboratoire Modèles insectes d’immunité innée et de l’équipe LSMBO de l’IPHC, qui ont mis en évidence chez la drosophile un mécanisme de détection de la virulence de l’activité microbiennes, plutôt que l’identification des microorganismes étrangers. Ces résultats pourraient aider à comprendre comment le système immunitaire humain est capable de faire la différence entre les bactéries et champignons pathogènes et ceux de la flore microbienne.

Communiqué sur le site du CNRS Alsace

Communiqué sur le portail recherche de l’Unistra

JPEG - 54.9 ko
Drosophile (Drosophila melanogaster)
Crédit photo : André Karwath - Aka

Références :

The Circulating Protease Persephone Is an Immune Sensor for Microbial Proteolytic Activities Upstream of the Drosophila Toll Pathway. Molecular Cell. Najwa Issa, Nina Guillaumot, Emilie Lauret, Nicolas Matt, Christine Schaeffer-Reiss, Alain Van Dorsselaer, Jean-Marc Reichhart and Florian Veillard.
https://doi.org/10.1016/j.molcel.2018.01.029