Annuaire IPHC

DSA | A la Une au DSA » Brève scientifique | Le manganèse, nouvel agent de contraste pour (...)

Brève scientifique | Le manganèse, nouvel agent de contraste pour l’IRM

Dernière mise à jour : mardi 28 avril 2020, par Nicolas Busser

En avril 2020, l’INC [1] consacre une brève scientifique aux travaux publiés dans Angewandte Chemie, menés par l’équipe de Loïc Charbonniere (IPHC / DSA / équipe SynPA) avec leurs collègues d’Orléans sur le manganèse comme nouvel agent de contraste pour l’imagerie IRM. 

Certains patients, parce qu’ils sont atteints de maladies rénales notamment, ne peuvent recevoir d’injection d’agent de contraste, pourtant très important pour un diagnostic précis, quand ils passent une IRM. En effet, cet examen reposait à ce jour exclusivement sur l’utilisation d’un agent de contraste, le gadolinium, déconseillé pour ce type de pathologies. Des scientifiques du Centre de biophysique moléculaire, de l’unité Conditions Extrêmes et Matériaux : Haute Température et Irradiation à Orléans et de l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien à Strasbourg lui ont trouvé un double sans effet secondaire, le manganèse, grâce à la synthèse d’une molécule cage permettant de contenir cet élément chimique et d’en faire un agent de contraste très efficace pour le diagnostic. Ces travaux sont publiés dans Angewandte Chemie Int Ed.

Lire la brève :
https://inc.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/irm-le-manganese-nouvel-agent-de-contraste-mieux-tolere-par-les-patients

Référence : DOI / https://doi.org/10.1002/anie.202003685


[1Institut National de Chimie du CNRS (INC)