Annuaire IPHC

DEPE | Supports techniques du DEPE » Spectrométrie de masse à rapport isotopique » Activités

Activités

Dernière mise à jour : vendredi 13 février 2015, par Brigitte GAILLARD

Principales applications :

• La signature isotopique en 13C et 15N de tissus permet de déterminer le niveau trophique.
• La signature isotopique en 2H et 18O permet d’approcher les voies et les stratégies migratoires des espèces.
• La technique d’eau marquée au 2H et 18O permet de déterminer la composition corporelle et la dépense énergétique chez l’homme ou l’animal en conditions de vie libre.
• Sur la base des relations précurseurs/produits, l’utilisation de molécules marquées permet d’appréhender n’importe quel flux de substrats et leurs oxydations, différents turnovers (triglycérides, protéine, glucose, ADN, etc), des taux de synthèse (néolipogenèse, protéine, etc), que ce soit au niveau de l’organisme ou au niveau de tissus spécifiques.

Analyses :

Les isotopes stables classiquement analysés dans des échantillons biologiques sont le 13C, 15N, 18O et 2H, avec des enrichissements allant du niveau de l’abondance naturelle à de forts enrichissements.

• δ 13C, δ 15N, %C et %N dans des échantillons solides par analyse élémentaire couplée à un spectromètre de masse à rapport isotopique.
• δ 2H et δ 18O dans des échantillons liquides et solides par analyse élémentaire et conversion thermique à haute température couplée à un spectromètre de masse à rapport isotopique.
• δ 2H de molécules cibles extraites de matrices biologiques par chromatographie gazeuse et conversion thermique à haute température couplée à un spectromètre de masse à rapport isotopique.
• δ 13C de molécules cibles extraites de matrices biologiques par chromatographie gazeuse, et combustion couplée à un spectromètre de masse à rapport isotopique.
• δ 13C, δ 15N, δ 18O et δ 2H dans des échantillons gazeux par Gasbench couplé à un spectromètre de masse à rapport isotopique.

Développements récents réalisés :
• Traitement de microéchantillons biologiques (urine, sang) par cryo-distillation et filtration pour la mesure de δ 2H et δ 18O par analyse élémentaire et conversion thermique à haute température.
• Analyse de CO2 (gaz expiré) fortement enrichi par Gasbenh II couplé à un spectromètre de masse à rapport isotopique.
• Analyse de d31-palmitate extrait d’échantillons biologiques (muscle) par chromatographie gazeuse et conversion thermique à haute température couplée à un spectromètre de masse à rapport isotopique.