Cyclotron pour l'enseignement et la recherche

Annuaire IPHC

DEPE » Stratégie scientifique » Ethologie évolutive

Ethologie évolutive

Evolution, cognition et organisations sociales

Formation de groupes, coopération, compétition, négociation, dissimulation, transmission d’information… l’adaptation des primates à leur environnement repose sur des stratégies sociales complexes. L’équipe d’éthologie des primates a pour objectif de comprendre comment les organisations sociales des primates et leurs facultés cognitives ont été façonnées au cours de l’évolution biologique. Les recherches sont conduites sur des animaux élevés dans différents parcs zoologiques ou bien dans le milieu naturel. Les espèces étudiées sont les macaques, les vervets, les singes capucins et les lémurs.

Nos travaux se situent à la frontière entre socio-écologie et éthologie cognitive. Ils se développent autour de trois axes principaux :

- La recherche des déterminants des organisations sociales à travers l’étude comparative des primates. Il s’agit d’élucider l’action des facteurs écologiques, mais également l’influence des systèmes de reproduction et l’existence des contraintes de structure que génèrent les organisations elles-mêmes.

- La compréhension des mécanismes de représentation, d’échange et de communication qui sous-tendent les relations sociales. Déchiffrer les intentions et les stratégies suivies par les individus permet de comprendre comment les choix individuels conditionnent l’économie des rapports sociaux.

- L’étude des processus collectifs de décision dans les déplacements des groupes et l’exploitation des ressources du milieu. En identifiant le rôle des relations sociales et l’intervention des règles de l’auto-organisation dans les processus de recrutement, on peut expliquer comment le groupe vient à intégrer les connaissances des individus qui le composent.

L’expertise de l’équipe est centrée sur l’étude du comportement, mais des travaux en collaboration sont réalisés chaque fois qu’il est nécessaire de développer la modélisation des comportements étudiés ou de mesurer leurs corrélats hormonaux, neurobiologiques ou génétiques.

Enseignement

Composition de l’équipe

Permanents

Odile Petit DR CNRS
Valérie Dufour CR CNRS
Ronald Noë PU UDS
Jean-Jacques Roeder DR CNRS
Bernard Thierry DR CNRS
Hélène Gachot IR CNRS
Pierre Uhlrich Tce CNRS

 

Post-doctorants

* Cristian PASQUARETTA ()

Profil : My research interest lies at the interface of network analysis and individual behaviour incorporating knowledge on the evolution of temporal interactions among animals. For my PhD, and the following two years postdoc, I have studied the relationship between individual differences and life history traits in a wild population of Alpine marmot (Marmota marmota) in Gran Paradiso National Park, Italy. I am now working in Strasbourg on information transmission and network structure in an asocial animal (Drosophila melanogaster) to evaluate which are the functional characteristics of a network that better explain the information diffusion in this species. I am generally interested in the cost and benefit of living in group and I am trying to delve into the processes shaping the structure of social living.

Collaborators :

Drosophila : Cédric SUEUR, Frédéric MERY, Marine BATTESTI, Odile PETIT

More...

* Mathilde VALENCHON ()

Profil : My current researches aim to understand what makes some particular animals good leaders. Precisely, I aim to characterize which individual characteristics underlie leadership in horses. These individual characteristics include intrinsic characteristics (e.g. personality, physiological parameters such as body mass, cortisol level) as well as social characteristics (e.g. centrality, hierarchy). This project is funded by a grant from the USIAS institute (University of Strasbourg Institute for Advanced Studies). Before starting this project, I studied inter-individual variability of learning and memory performances according to personality, stress reactivity and dominance status in horses (INRA of Nouzilly, France) and mice (University of Caen, France).

Collaborator : O. PETIT

More...

Etudiants

* Fanny AJAK (). Prise en compte de la biodiversité dans l’aménagement du territoire - Cas du Grand Hamster d’Alsace. Directeur de thèse : O. Petit - co-directeur de thèse:C. Weber

* Palmyre BOUCHERIE (). Communication et dynamique sociale chez les corbeaux freux (Corvus Frugilegus). Directeur de thèse : V. Dufour

* Léa BRIARD ().Etude expérimentale des processus de prise de décision chez les équidés. Directeur de thèse : O. Petit

* Amélie ROMAIN (). Origine évolutive des compétences économiques : Etude comparative des biais et calculs cognitifs impliqués dans la prise de décision chez les primates, les canidés et les corvidés. Directeur de thèse : V. Dufour