Annuaire IPHC

DEPE | Supports techniques du DEPE » Biologie moléculaire

Biologie moléculaire au service de l’écologie

Le support technique de Biologie Moléculaire est spécialisé dans l’extraction d’ADN et la mesure d’expression de gènes (ARN) ou d’amplification de séquences d’ADN génomique (sexage et vieillissement).
En écophysiolologie ou biologie évolutive, l’utilisation de la biologie moléculaire permet de déterminer l’implication de mécanismes moléculaires ou cellulaires dans les compromis que chaque organisme doit mettre en place pour répondre aux challenges énergétiques de son environnement.
L’activité actuelle du support technique est dirigée vers l’évaluation de la longueur des télomères par qPCR. Les télomères sont des séquences d’ADN génomique non-codantes, situées aux extrémités des chromosomes linéaires des eucaryotes, et qui s’érodent lors des divisions cellulaires ou sous l’impact du stress oxydatif. Chez la plupart des espèces, la taille des télomères diminuent avec l’âge des individus, ou lors de périodes de stress aigüe (énergétique, social…), par exemple lors de la reproduction.

Une phase clef de l’activité est consacrée à l’adaptation et au développement des techniques d’amplification par qPCR pour une grande variété d’espèces ou de type d’échantillons. Au vu du nombre croissant de demandes de collaboration pour l’étude des télomères (à l’heure actuelle, environ 4000 échantillons/an d’oiseaux, mammifères et insectes), il s’agit ainsi d’adapter l’extraction d’ADN et la qPCR sur des échantillons congelés (globules rouges et blancs, plumes, tissus cutanés ou profonds) ou conservés dans l’alcool (globules rouges, plumes, tissus cutanés).
Cette activité s’inscrit, depuis 2012, dans une quinzaine de collaborations locales, nationales et internationales (Canada, Suisse, Norvège, Autriche, Afrique du Sud…). Elle englobe des conseils sur la mise en place des protocoles les plus appropriés, l’aide éventuelle sur le terrain pour la collecte des données, le travail de laboratoire et la livraison de données analysées, et enfin l’aide à la valorisation (analyse statistique et rédaction de partie méthodologique pour article).

Le support technique est ouvert aux demandes de stages BTS ou DUT.

Contacts :
Le responsable scientifique : François Criscuolo ()
La gestion technique et analytique : Sandrine Zahn ()