Annuaire IPHC

DEPE | Stratégie scientifique » ADaptation des Animaux et Gestions Environnementales (ADAGE) » Anouch Tamian

Anouch Tamian


Comprendre les effets du climat sur le phénotype animal-
Microclimate effects on animal phenotype

Doctorante
Université de Strasbourg – IPHC - UMR CNRS 7178
23 Rue du Loess, 67037 Strasbourg
Bâtiment 60 – Bureau 1016

 Mes recherches/My research

De nombreux effets des changements climatiques globaux sur les espèces, sur leur distribution et leur phénologie, ont été montrés. Cependant, lors de ces analyses la différentiation entre la tendance climatique globale et la variabilité climatique locale, sur une échelle de temps plus courte, est rarement faite. Les données climatiques, utilisées lors d’études sur les effets du climat sur les individus, populations ou espèces, sont habituellement considérées à de large échelles spatiales, où l’hétérogénéité peut parfois être élevée (par exemple dans des écosystèmes montagnard).
L’objectif de mon projet de recherche est d’évaluer l’effet du changement et de la variabilité microclimat sur le phénotype animal, en explorant les mécanismes comportementaux et physiologiques sous-jacents, chez un rongeur hibernant : le spermophile du columbia (Urocitellus columbianus). L’effet microclimatique sur le phénotype peut être décomposé en plusieurs étapes, de l’effet sur la phénologie, à l’effet sur la valeur sélective. Ces effets peuvent être en lien avec des changements comportementaux (ex : de temps passé en activé à fourrager) ou physiologiques (ex : d’expression de telle ou telle protéine).

Whereas numerous studies focused on effects of global climate change on species distribution and phenology, few assessed the differentiation between global climate change trends and local climate variabilities (non-directional and on a shorter time scale). When studying the effects of climate on individuals, populations, and species, climate date are usually considered at large spatial scales, in environments where the field heterogeneity can be high (i.e. mountain ecosystems).
The objective of my research project is to evaluate the effects of microclimate change and variability on animal phenotype, exploring the behavioural and physiological underlying mechanisms. These questions are applied to Columbian ground squirrels (Urocitellus columbianus), small hibernating rodents living in the rocky mountains, North America. The assessment of microclimate effects on phenotype can be decomposed in several steps, from effects on the phenology to effects on the fitness. Furthermore, these effects might be linked with behavioural changes (e.g. proportion of foraging time) or physiological changes (e.g. expression of a particular protein).

 Enseignements

  • à venir

 Publications

  • à venir

 Participation à conférences/Communications

  • Tamian A, Neuhaus P, Dobson FS, Saraux C, Viblanc AV (2021) Phenological changes in relation to microclimate : contrasting variations over a 28-year period in four neighbouring populations of Columbian ground squirrels (Urocitellus columbianus). Graduate Conference in Behaviour, Ecology and Evolution. Oxford University, Online, 7th-8th April 2021. Link : https://youtu.be/ZSC4uWbOD1c

 Mini-cv

2020- Doctorat Université de Strasbourg / IPHC UMR CNRS 7178 – Comprendre les effets du climat sur le phénotype animal
2020 Master 2 – Effets du microclimat sur la phénologie chez les Spermophiles du Columbia (Urocitellus columbianus), Saraux C et Viblanc AV, IPHC UMR CNRS 7178, Strasbourg
2019 Stage de M1 – Conditions climatiques d’hibernation chez la Marmotte Alpine (Marmotta marmotta), Bonenfant C et Pardonnet S, LBBE UMR CNRS 5558, Lyon
2018-20 Master Ecophysiologie, écologie et éthologie, Université de Strasbourg