Conférences et séminaires » Séminaire présenté par le Dr Ludovic MATHIEU (CENBG de Bordeaux (...)

Séminaire présenté par le Dr Ludovic MATHIEU (CENBG de Bordeaux Gradignan)

Dernière mise à jour

Cycle Thorium et Actinides Mineurs.

le Jeudi 15 mars 2007 à 16 h00

Salle de Visioconférences - Bâtiment 25
IPHC, 23 rue du Loess, Strasbourg-Cronenbourg

Résumé :

L’énergie nucléaire représente une solution possible dans la lutte contre le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources de combustibles fossiles. La filière actuelle n’étant pas pérenne, le nucléaire du futur se doit de répondre à un certain nombre d’exigences, tels que l’économie de ressources et la gestion des déchets radioactifs.

La régénération du combustible passe par l’utilisation de « cycle du combustible ». Le cycle 232Th/233U représente la seule alternative au cycle 238U/239Pu habituellement envisagé, et peut conduire à une réduction significative de la quantité d’Actinides Mineurs produits. Les Réacteurs à Sel Fondus (RSF), étudiés depuis une dizaine d’années au CNRS, sont particulièrement adaptés à l’utilisation du cycle thorium. Nous verrons quelles ont été les évolutions récentes dans ce domaine, et en particulier l’orientation vers les spectres neutroniques rapides. Je présenterai également l’expérience de mesure du rapport alpha (section efficace de capture sur section efficace de fission) de l’233U, paramètre de première importance pour les capacités de régénération des réacteurs utilisant le cycle thorium.

Parallèlement à cela, les Actinides Mineurs produits doivent être intelligemment gérés. La faisabilité de leur incinération, c’est-à-dire leur placement en réacteurs afin de les faire fissionner, est à l’étude. Cela requiert une connaissance précise de la section efficace de fission de ces noyaux. Une large campagne de mesure a donc été entamée, particulièrement centrée sur les isotopes de l’Américium et du Curium. Je présenterai les deux types de méthode utilisés : méthode directe avec irradiation dans un flux de neutrons, et méthode de transfert grâce à un faisceau d’3He.

Personnes a contacter :

Sandrine COURTIN

Florent HAAS

Portfolio