Conférences et séminaires » Séminaire présenté par Philippe Gaspar CLS Toulouse

Séminaire présenté par Philippe Gaspar CLS Toulouse

Dernière mise à jour

Impact de la circulation océanique sur la distribution et la mortalité juvénile des tortues luth du Pacifique Ouest

Par : Philippe GASPAR, CLS (Toulouse)
Date : mardi 18 janvier 2011 à 13h30
Lieu : Amphithéâtre M. Grünewald - Bâtiment 25

Résumé :

Les courants océaniques jouent un rôle majeur dans l’histoire de vie des tortues marines puisqu’ils influent sur la dispersion juvénile (par dérive plus ou moins passive) comme sur le comportement de prospection adulte. Nous nous focalisons ici sur la population de tortues luth /Dermochelys coriacea/ du Pacifique ouest et simulons numériquement la dérive des nouveau-nés (puis juvéniles) au départ de 2 sites de ponte majeurs situés en Nouvelle-Guinée. Ces simulations montrent que, selon la date d’émergence, des nouveau-nés d’une plage donnée peuvent dériver dans des zones extrêmement différentes (Pacifique Nord ou Sud, Océan Indien). Combinés à des données de génétiques et de suivis satellitaires d’adultes, nos résultats montrent que :

a) Les adultes d’une population donnée migrent essentiellement à l’intérieur du domaine océanique dans lequel les juvéniles de cette même plage ont dérivé. Cette observation supporte l’hypothèse que les adultes exploitent les zones qu’ils ont « découvertes et cartographiées » lors de leur phase juvénile océanique ;

b) Les adultes semblent n’exploiter qu’une partie des zones dans lesquelles les juvéniles ont dérivé. Les zones peu ou pas visitées par les adultes sont celles pour lesquelles (a) la mortalité juvénile est vraisemblablement élevée ou (b) la circulation océanique n’offre pas de solution simple de retour vers la plage de naissance. Ceci suggère que, puisque la variabilité océanique détermine la répartition des juvéniles dans les différentes zones de dérive, elle influence très directement, leur taux de survie.

Portfolio