Conférences et séminaires » Séminaire présenté par Jean-Marc Dinten

Séminaire présenté par Jean-Marc Dinten

Dernière mise à jour

Les capteurs numériques en radiologie : de nouvelles possibilités en radiographie quantitative.

Jean-Marc Dinten
(CEA-LETI, Grenoble)

Mercredi 23 MAI 2007 à 14h30

Salle de Visioconférence Bâtiment 25
IPHC (ex-IReS) - 23 rue du Loess, Campus de Cronenbourg

Abstract :

Les capteurs de radiographie numérique fournissent en plus de l’image des informations quantitatives sur le flux de photons ayant interagi avec l’objet observé. L’équation d’atténuation de Beer-Lambert permet de relier ce flux à des grandeurs d’intérêt dans l’objet (longueur traversée, densité des matériaux, composition chimique). En revanche, différents facteurs limitent cette quantification : certains sont liés à la physique de l’interaction rayonnement/matière (durcissement de spectre, le rayonnement diffusé), d’autres proviennent des caractéristiques du capteur(écart à la linéarité, rémanence). Pour exploiter les informations quantitatives contenues dans les acquisitions numériques, il est indispensable de traiter et corriger les différents phénomènes parasites. Ces traitements s’appuient à la fois sur des modèles d’interaction rayonnement/matière, des modèles des caractéristiques des capteurs et sur des techniques de traitement des problèmes inverses. Dans l’exposé, nous allons d’abord illustrer cette démarche au travers une étude de développement d’un système de mesure de la densité minérale osseuse intégrant un capteur 2D de radiologie numérique. Ensuite, nous montrerons comment la prise en compte de l’ensemble des phénomènes intervenant dans la formation des acquisitions permet de réaliser une tomographie quantitative avec un capteur plat de radiologie numérique. Finalement, nous évoquerons les possibilités offertes par cette démarche en imagerie nucléaire avec des capteurs spectrométriques développés au CEA-LETI.

Personnes à contacter :

David Brasse

Portfolio