Conférences et séminaires » Séminaire présenté par Florian Voinot (DEPE)

Séminaire présenté par Florian Voinot (DEPE)

Dernière mise à jour

Régulation de l’axe cerveau-intestin par les adipokines

Par : Florian VOINOT (Doctorant DEPE (F. Angel))

Date : Jeudi 3 mars 2011 à 11h00
Lieu : amphithéâtre Matthias Grünewald - Bât. 25

Résumé :

La régulation de la balance énergétique nécessite que des informations, notamment hormonales et nerveuses, circulent entre le système nerveux central et le système nerveux périphérique. Peu à peu s’est dégagée la notion que le tissu adipeux, au-delà de son rôle de stockage d’acides gras, est un organe qui possède une fonction endocrine importante. Plus particulièrement, ce tissu sécrète des substances biologiquement actives (adipokines) dont certaines (cytokines) sont également produites par le système immunitaire.

Il a déjà été montré que les cytokines affectent le fonctionnement du Sytème Nerveux Entérique (SNE). Elles peuvent induire des modifications de l’expression des neuromédiateurs entériques et sont responsables de la plasticité neuronale dans le SNE, provoquant des altérations des fonctions digestives majeures. Les autres adipokines (leptine, adiponectine,…) produites par le tissu adipeux, en plus de leur rôle paracrine et endocrine, sont capables d’influencer l’activité neuronale au niveau central et possèdent un rôle majeur dans le maintien de la balance énergétique.

Cependant, le rôle particulier de ces adipokines sur le SNE n’est pas connu à ce jour. Il est vraisemblable qu’elles puissent, comme les cytokines, moduler l’activité du SNE, et ceci en fonction du régime alimentaire. Les résultats présentés montrent pour la première fois que la leptine et l’adiponectine, agissent sur les neurones excitateurs et inhibiteurs du système nerveux entérique chez le rat et que cette modulation est altérée dans un modèle de comportement alimentaire modifié. Différentes perspectives d’étude dans ce contexte seront également évoquées.

Contact :

Portfolio