Conférences et séminaires » Séminaire présenté par David VERNEY, CNRS/IN2P3-IPN Orsay

Séminaire présenté par David VERNEY, CNRS/IN2P3-IPN Orsay

Dernière mise à jour

Etude de l’effet de couche majeur N=50 en direction de 78Ni : la contribution de PARNNe et ALTO

Par : David VERNEY, CNRS/IN2P3-IPN Orsay
Date : mardi 8 février 2011 à 11h
Lieu : IPHC, Salle de Réunion 2e étage du Bâtiment 27

Résumé :
Le système de séparation isotopique en ligne PARRNe (Production d’Atome Radioactifs Riches en Neutrons) est opérationnel au Tandem d’Orsay depuis une dizaine d’année. Pensé à l’origine comme un banc de tests pour des études préliminaires de R&D et de faisabilité dans le cadre du projet SPIRAL2, ce dispositif s’est avéré suffisamment performant pour initier un programme de recherche en structure nucléaire sur l’évolution de l’effet de couche N=50 lorsque l’on s’éloigne de la stabilité, pour des noyaux de plus en plus riches en neutrons (ou exotiques), en direction de 78Ni. Au cours de la décennie écoulée, plusieurs expériences de physique ont été possibles soit en utilisant le Tandem comme driver de deutons soit l’accélérateur linéaire ALTO comme driver d’électrons. Dans ce dernier cas, les mesures d’intérêt physique se sont déroulées au cours d’expériences dédiées à la caractérisation de l’ensemble cible-source, programmées dans le cadre de tests machine et radioprotection. Nous présenterons l’ensemble des résultats ainsi obtenus et montrerons comment ils s’insèrent dans le paysage actuel des connaissances sur l’évolution de N=50 loin de la stabilité. Dans tous les cas, les études menées auprès de PARRNe étaient largement pionnières, se situant aux frontières des connaissances de la structure nucléaire dans cette région de masse. La difficulté liée à compréhension de ces données « à la limite » nous a conduits à mener en parallèle un effort d’interprétation poussé, et de recourir à des approches complémentaires sur le plan théorique qui seront également abordées au cours de cet exposé.

Study of the N=50 major shell effect towards 78Ni : contribution from beta-decay studies at IPN Orsay

Abstract :
The PARRNe ISOL device has been operating at IPN Orsay since 10 years. Originally conceived as a test bench for R&D studies in the framework of SPIRAL2, the performance of the setup has proven suitable to undertake a physics research program on the evolution of N=50 towards 78Ni by beta-decay studies. During the past decade, several experiments were realized using either the Tandem as a deuteron driver or ALTO as an electron driver. Physics results from these experiments will be presented as well as the way they connect to other results obtained elsewhere (and for other observables) in this mass region. Most of the data obtained were largely pioneering at their time and a parallel effort on the theoretical side had to be undertaken in order to provide a correct description and global understanding.

Personne à contacter : Kamila SIEJA

Portfolio