Conférences et séminaires » Séminaire du Dr Marc Renaudin (Laboratoire Tima Grenoble)

Séminaire du Dr Marc Renaudin (Laboratoire Tima Grenoble)

Dernière mise à jour

Circuits et systèmes intégrés sans horloge.

le Mercredi 25 Octobre 2006 à 9h30

Salle de Visioconférences - Bâtiment 25
IPHC, 23 rue du Loess, Strasbourg-Cronenbourg

Résumé :

La synchronisation globale basée sur l’utilisation d’une horloge unique a été introduite pour la conception des circuits intégrés au début des années 70. Cette stratégie de synchronisation et de séquencement représentait à cette époque une solution satisfaisante pour répondre aux besoins en conception et aussi exploiter les potentiels technologiques d’alors. Ce choix initial a influencé et continue d’influencer la conception des algorithmes, des architectures, des technologies, des langages et des outils de conception de circuits et systèmes intégrés. Aujourd’hui, les potentiels d’intégration des technologies modernes dépassent la productivité des équipes de conception, et on peut se demander si le "style de conception synchrone" est toujours pertinent. Les circuits sans horloge, ou asynchrones, introduits au milieu des années 50, ont beaucoup évolués et reçoivent un intérêt croissant de la part de l’industrie du semi-conducteur. Quels bénéfices significatifs sont-ils susceptibles d’offrir ? Peuvent-ils contribuer à accroître la productivité de conception dans le futur et à quels coûts ?

L’objectif de nos recherches est de contribuer à répondre à ces questions, en cherchant à identifier et caractériser les potentiels des circuits sans horloge pour la conception de systèmes intégrés, et ce à différents niveaux : technologique, circuit, architectural et algorithmique, spécification, système. Parce que les circuits sans horloge utilisent des mécanismes de synchronisation et de communication plus complexes et aussi plus flexibles, plus robustes et plus sûrs, ils offrent des perspectives nouvelles et apportent des bénéfices dans des domaines aussi variés que les circuits sécurisés (carte à puce), les systèmes à faible consommation (objets intelligents, réseaux de capteurs), la réduction du bruit dans les circuits mixtes et radiofréquences (automotive, RFID), la conception de réseaux de communication sur puce et de systèmes réactifs embarqués sur puce, l’exploitation de technologies avancées pour lesquelles le style de conception synchrone est de plus en plus difficile à implémenter en raison d’une augmentation des variations des caractéristiques temporelles des dispositifs élémentaires.

Personnes a contacter :

Michel Pellicioli

Patrice Médina

Portfolio