Conférences et séminaires » Séminaire du Dr Gilles de LENTDECKER, le 20/01, Salle de visioconf., Bât. (...)

Séminaire du Dr Gilles de LENTDECKER, le 20/01, Salle de visioconf., Bât. 25

Dernière mise à jour

De nombreuses extensions du Modèle Standard prédisent l’existence de bosons de jauge massifs, qui pourraient être observés auprès des collisionneurs hadroniques, le Tevatron et le LHC. La désintégration d’un boson de jauge massif en une paire de leptons, offre une signature claire dans un environnement hadronique. L’existence d’un boson de jauge massif sera signalée par un pic de résonance dans le spectre di-lepton. La détermination du spin de la résonance à partir de la distribution angulaire des leptons permettra de faire la distinction entre un graviton (spin 2) et une excitation de Kaluza-Klein d’un boson de jauge (spin 1) ou encore un Z’ prédit par les théories de grande unification.

Nous présenterons l’étude de la production de paires électron-positron à partir des données collectées par l’expérience CDF au Tevatron. Nous présenterons l’étude des distributions angulaires, l’extraction des couplages entre le boson Z et les quarks légers up et down ainsi que les limites sur la masse de bosons neutres massifs. Finalement nous exposerons les perspectives attendues dans le cadre de l’expérience CMS au LHC.

Personnes a contacter :

Thierry PRADIER

Denis GELE

Portfolio