Conférences et séminaires » Des noyaux sans neutrons

Des noyaux sans neutrons

Dernière mise à jour

Des noyaux sans neutrons.
Aperçus sur les modèles en physique nucléaire avant 1932.

L’année 1932 est souvent considérée comme un jalon essentiel en histoire de la physique nucléaire avec la découverte du neutron par Chadwick et les premiers modèles de noyaux en protons et neutrons élaborés par Heisenberg. Avant cette période, comment se représentait-on un noyau ? Un assemblage de protons et d’électrons, de particules alphas ? En s’appuyant sur des textes et tout particulièrement sur la ‘’Bakerian lecture’’ de Rutherford en 1920, je tenterai de faire revivre des modèles qui rendaient compte de faits expérimentaux de l’époque où les ‘’particules alphas’’ jouaient un rôle essentiel comme sonde des atomes. En 1930, les difficultés d’interprétation du spectre continu de la radioactivité Béta et celles de l’application éventuelle de la jeune mécanique quantique aux phénomènes nucléaires ne confortaient pas l’image pourtant simple d’un noyau constitué de protons et d’électrons. J’évoquerai aussi les recherches menées pendant de longues années au laboratoire Cavendish de Cambridge pour mettre en évidence l’existence d’un neutron mais imaginé comme un assemblage fort d’un proton et d’un électron.

Par : Joël Pouthas
Date : jeudi 14 février 2013 à 16h
Lieu : IPHC, Amphithéâtre Grünewald, bâtiment 25

Séminaire ouvert à tous les chercheurs du Département Recherches Subatomiques

Portfolio